#DTM: Nouveau challenge pour l'écurie ART Grand Prix

 -  29 Novembre 2014, 11:58  -  #dtm

Présente depuis de nombreuses années avec succès en monoplace, la formation française ART Grand Prix va étoffer son programme, en 2015, avec une arrivée en DTM. L'écurie de Frédéric Vasseur sera l'une des trois équipes qui mettront en piste les huit Mercedes C-Coupé AMG de la marque à l'étoile.

 

ART Grand Prix et Mercedes ont notamment travaillé main dans la main en Formule 3 euro Series par le passé entre 2003 et 2010, propulsant vers le titre des pilotes comme les Français Jules Bianchi et Romain Grosjean, l'Allemand Nico Hülkenberg ou encore les britanniques Paul di Resta ou le double champion du monde de F1 Lewis Hamilton.

« Nous nous connaissons avec Mercedes-Benz depuis de nombreuses années et nous avons appris à vraiment les apprécier en tant que partenaires, indique Frédéric Vasseur. Être choisi par la marque la plus victorieuse en DTM pour devenir leur troisième équipe nous remplit d'une immense fierté. Nous avons une vraie courbe d'apprentissage devant nous. Néanmoins, nous sommes impatients d'arriver lors de l'ouverture de la saison à Hockenheim et d'aligner une Mercedes C-Coupé sur la grille de départ du DTM pour la première fois dans l'histoire de l'équipe. »

« Nous sommes ravis d'avoir notre partenaire de longue date ART Grand Prix à bord en tant que troisième équipe pour la saison 2015 du DTM, poursuit Toto Wolff, patron de Mercedes-Benz Motorsport. Nous avons par le passé connu de nombreux succès en Formule 3 avec eux. Nous aimerions répéter ces succès à l'avenir en DTM. Nous avons toujours dit que nous augmenterions le nombre de véhicules alignés en DTM en étant certains que toutes les voitures sont bien préparées. Nous aurons trois équipes solides l'année prochaine, HWA AG, Mücke Motorsport et ART Grand Prix, qui sont bien placées pour réussir, en 2015, avec les Mercedes AMG C-Coupé. »

C'était dans l'air du temps depuis la finale à Hockenheim. Mercedes alignera bien huit voitures et une nouvelle structure. Comme le disait, Toto Wolff voilà de cela quelques semaines: « Nous avons besoin d'une équipe de course supplémentaire et plus de ressources. » Reste à savoir le nom du pilote qui sera en charge de mettre en place la formation française, malgré leur expérience en monoplace et tout récemment en endurance. Le choix le plus logique selon notre rédaction : Alexandre Prémat présent en GP2 de 2005 à 2006 avec ART puis en DTM de 2007 à 2010 chez Audi. Le japonais Takuya Izawa pilote Honda en SuperGT qui souhaite se rapprocher de plus en plus de la réglementation DTM, Izawa connaît ART GP ayant défendu ses couleurs cette année en GP2.

  Tweet print  Print Page