Corée, Singapore, Océanie: la Super Formula Nippon en seconde classe

 -  12 Mai 2016, 17:20  -  #SFormula, #SuperFormula

Se produire hors des frontières à un coût. La Formula Nippon tente presque chaque année d'ajouter une épreuve à son calendrier. Les négociations avancent et puis plus rien. Manque de crédibilité, ou tout simplement de rentabilité ? On se demande bien quand ? La Super Formula Nippon se produira à nouveau hors du Japon dont la dernière "sortie" remonte à plus de 10 ans (NDLR: Sepang).

Une copie très réaliste du mythique tracé de Suzuka a été inaugurée le 9 mai à Taiwan. Suzuka Circuit Park tel est, son nom reprend les virages du célèbre tracé japonais construits à Kaohsiung la seconde ville de Taïwan pour, les amateurs de karting.

Un autre complexe automobile est en place à Taiwan depuis 2011à Penbay. De là à faire un rapprochement entre Taiwan et la Super Formula Nippon:le tracé de Penbay bénéficie du grade 3 dans la liste de la fédération internationale.Insuffisants dans l'état pour pouvoir accueillir une épreuve Super Formula Nippondont les critères sont de grade 1 ou 2. selon nos informations Penbay a déposé une demande de grade 2, mais qui expire le 8 janvier.Cette démarche a-t-elle été renouvelée ? Cependant, cela ne serait pas un mauvais endroit.

Rappelons qu'il faut remonter, en 2004, à Sepang, l'ultime venue de la série hors du Japon. En 2005, Bunbury International Circuit aurait dû recevoir une manche Formula Nippon. ville de la région de South West, en Australie. Il n'en sera rien le projet ne dépassera jamais Le Stade de plan... Pourtant un site web Internet était même allé créer: http://www.formulanippon.com.au/ depuis cette période il y a eu d'autres projets: la Corée (Injae), Singapour (SG Changi). Pour un large public, la série est passionante à suivre, mais pas pour les sponsors, en terme de publicité. La Formula Nippon n'est pas populaire environ 1/10 au niveau de la fréquentation à comparer avec le Super GT (NDLR: information privée de 2010). De ce fait, de nombreux sponsors préfèrent le Super GT, ce qui est d'ailleurs toujours le cas.

Les promoteurs de la série (NDLR: Japan Race Promotion) ne sont pas à remettre en cause. Dans le cas de la Corée et Singapore, ce sont les organisateurs locaux qui ont abandonné l'événement. à suivre.

Par : Nicolas DURA   Tweet print  Print Page